Quels animaux trouver dans les parcs naturels?

On trouve des espèces variées d’animaux dans les parcs naturels. Tout dépend bien sûr de la région où se trouve le parc et du climat de la zone en question. Ainsi, si l’on a pensé à développer ce type de parcs, c’est parce qu’on a constaté que l’animal est bien plus heureux s’il ne quitte pas l’espace où il a vu le jour et a appris à rechercher sa nourriture. C’est aussi un moyen de préservation de certaines espèces puisque la majorité des parcs sont supervisés à l’échelle internationale par des organismes spécifiques qui veillent à leur pérennité.

Les parcs naturels d’Europe ont sans doute leurs propres animaux : ainsi, si l’Europe du Nord a ses élans et ses rennes, d’autres parcs naturels de l’Europe du sud, quant à eux, hébergent des chèvres et des vaches, sans oublier les montagnes, véritables sites naturels où il fait bon se promener et regarder les animaux paître ou guetter une proie quelconque selon qu’ils sont herbivores ou carnivores. Le parc naturel est donc le lieu idéal pour être en contact avec certaines espèces d’animaux, les observer et découvrir leur comportement envers les autres animaux avec lesquels ils cohabitent.

D’autres parcs naturels, notamment en Amérique, se situent dans le milieu aquatique pour la préservation de certaines espèces, telles que la tortue géante des Galápagos, ou des espèces rares d’oiseaux ou encore des baleines et des otaries. C’est-à-dire qu’il y a toujours un moyen de faire en sorte que l’animal ait la possibilité de se repérer dans son propre milieu, que ce soit sur terre ou en mer, parce qu’il peut y trouver des microorganismes s’avérant nécessaires à sa survie et qu’il ne pourrait trouver ailleurs s’il est détaché de son milieu naturel. Les zoos sont parfois des lieux d’adoption, mais ils ne sont généralement pas aussi adaptés à l’espèce que son milieu de vie naturel.