Category Archives: caselayemen

Pour la préservation de la nature et le développement durable

De jeunes mauriciens veillent au respect de la nature

Il est très important de veiller à préserver la nature, que ce soit pour nous-même ou pour les générations futures. En effet, de jeunes habitants de l’Île Maurice ont préparé un plan très ambitieux dont la nature est au centre de leurs préoccupations. Ils ont nommé ce projet “Plan des jeunes Mauriciens pour la planète” qui consiste à la préservation de la nature chez eux et dans la planète entière.Ce n’est que dans une atmosphère saine que l’on pourra respirer de l’air pur et savourer une balade agréable, d’autant plus, si elle a lieu dans un parc bien aménagé et contenant des attractions variées

Aux nouvelles récentes, le plan-nature est en cours d’exécution

Les jeunes mauriciens qui ont soulevé les problèmes de leur pays et celui de la pollution entre autres et ont décidé d’adopter un plan de développement durable se sont inspirés en fait, d’un projet qui a été réalisé en Australie. Vu que ces jeunes sont des étudiants pour la plupart d’entre eux, ils ont été bien soutenus par leurs enseignants en vue de faire réussir le projet. En effet, parfois il suffit d’un coup d’envoi optimiste pour voir les autorités centrales et locales l’adopter avec grand enthousiasme.C’est pareil pour les habitants de toutes les régions qui adhèrent au plan et veillent à trouver des solutions réelles pour vivre dans une nature saine.

Conférence des jeunes sur le développement durable

Aux dernières nouvelles, ce plan qui a suscité l’intérêt de tous a été accueilli avec sérieux et a été présenté lors de la clôture de la Conférence des jeunes sur le développement durable. Vu l’importance des problèmes soulevés par ce plan et des solutions prévues, le ministère de l’éducation et des ressources humaines de l’Île Maurice pense à le faire adopter par d’autres écoles dans toutes les régions du pays.

Le droit des animaux à la liberté

Pour l’abolition des zoos

Il y a encore des zoos à travers la majorité des pays du monde, puisque la possibilité de pouvoir aller regarder les animaux dans des parcs naturels n’est pas donnée à tout le monde. On peut donc y observer les animaux dans des cages bien solides et dans des endroits spécialement conçus pour eux : les zoos. Les défenseurs des droits des animaux à la liberté ont beau le clamer haut et fort, ce type d’établissement continue d’exister à ce jour et de nombreux lions, tigres et panthères y font les cent pas à longueur de journée.

Vers une réintégration progressive des animaux dans leur milieu naturel

On assiste actuellement à la multiplication de ce qui est communément nommé parc naturel:https://fr.wikipedia.org/wiki/Parc_naturel , qui ressemble tout de même au zoo dans la mesure où les animaux féroces sont bien surveillés et ont des dresseurs spécialisés qui les tiennent parfois en laisse lorsqu’ils sont en présence de visiteurs. Toutefois, on ne peut nier le fait qu’ils cohabitent, si l’on peut dire, avec d’autres animaux de leur même milieu et circulent dans un environnement qui leur est propre et qu’ils savent reconnaître et peut-être même y rechercher des proies possibles si la politique du parc où ils vivent le permet.

Sauvegarder les forêts pour préserver certaines espèces d’animaux

Quelques nouvelles récentes à propos du droit des animaux évoquent l’impact de la disparition de forêts entières telles que les forêts amazoniennes et mentionnent la lutte de certains animaux comme les jaguars et d’autres espèces rares d’oiseaux pour trouver des refuges au climat et aux reliefs proches de leur milieu naturel saccagé. En fait, il n’est pas toujours facile de retrouver des repères familiers et de s’adapter rapidement à un nouveau type de faune et de flore et c’est ce qui fait que des espèces finissent inévitablement par disparaître.

Visite au parc de loisirs : journée de plaisir

De multiples espaces en pleine nature : les parcs de loisirs

Les personnes qui vivent constamment dans les villes éprouvent le besoin de s’échapper de temps en temps en dehors d’une certaine atmosphère à laquelle manque une touche de verdure. Ainsi, en consultant les nouvelles récentes à propos de l’environnement en général, on trouve souvent la création de nouveaux espaces aménagés de manière adroite où les citadins apprécient de souffler un peu et de respirer un air ne contenant pas l’odeur suffocante de carburant.

De petits animaux pour de grands espaces

Les parcs de loisirs sont des espaces privilégiés par les parents et très recherchés par les enfants qui ont du plaisir à observer des petits escargots qui glissent sur l’herbe ou des écureuils qui grignotent des pommes de pin. Il est possible aussi d’y trouver des hérissons ou même un lièvre échappé de son terrier par hasard. Tout dépend de la région où se trouve le parc visité et de la culture du pays en question. D’ailleurs, ce n’est jamais tout à fait le même type de faune que l’on a la chance de voir en se déplaçant d’une région à une autre. Même les insectes diffèrent selon les zones, car on s’arrêtant devant une fourmilière, on n’a aucune idée du type de fourmi qui va en sortir et c’est pour cela que les enfants doivent être accompagnés par des adultes lors de ces visites de parcs.

Des jeux et des aires de repos

De par son nom “parc de loisirs”, on est censé s’y amuser, c’est pour cela que dans ce genre de parcs, il y a des jeux tels que des toboggans, des balançoires, de petites échelles pour apprendre à grimper et à sauter et des pistes plus ou moins longues pour courir à son aise. Qui dit jeux dit repos, il y a donc aussi des lieux bien aménagés pour se reposer, se rafraîchir et prendre une collation au besoin.

Parcs naturels pour la culture et le loisir à l’Île Maurice

Les parcs naturels à la Une

Selon les nouvelles récentes concernant l’Île Maurice, il y a toujours du nouveau dans les parcs naturels. Que ce soit à propos de la variété des animaux qui s’y trouvent ou de la gamme des divertissements qui y sont disponibles. Les habitants de l’île eux-mêmes ainsi que les touristes pendant leur séjour sont friands de visites aux parcs naturels . En effet, la beauté indéniable des sites de Maurice, les animaux qui y vivent et les types de divertissements qu’on y trouve ne font qu’encourager à choisir cette destination.

Visite du parc des crocodiles et autres lieux exotiques

Au ” Vanille Crocodile Park, il est possible d’admirer ces reptiles gigantesques mais également d’observer de plus près des tortues géantes. Cette île procure aussi l’opportunité de participer à des activités ludiques variées : on peut par exemple se diriger vers Chamaret pour faire des parcours en tyrolienne ou grimper dans des filets et atteindre d’autres parties de la forêt. Un autre lieu pour un pique-nique agréable avec les enfants est “La Rivière Noire” avec son “Parc National des Gorges” où la randonnée y est un véritable moment de plaisir, surtout pour les férus des promenades en VTT.

Curiosité géologique et animaux divers

Pour ceux que l’étude des roches intéresse ainsi que les passionnés de tout ce qui est insolite, il ne faut manquer de passer par “La Vallée des Couleurs” pour voir cet aspect de la nature peut-être unique au monde, puisqu’il s’agit d’une sorte de plate-forme dont la roche est formée de couches superposées de sept couleurs au moins. En plus de cette curiosité concernant les couleurs, on trouve des animaux divers qui vivent dans cette vallée tels que cet oiseau rare qu’est le pigeon rose, ou encore des cerfs, des tortues et des singes.

Protection de certaines espèces en voie de disparition

Pour la préservation de l’équilibre au sein du milieu naturel

Les animaux ont toujours été au centre des préoccupations des amoureux de la nature et de la protection de l’environnement. En effet, certains organismes du monde entier s’intéressent à tout ce qui concerne la nature et afin de veiller à son équilibre, ils ne cessent de rechercher les moyens de préserver toutes les espèces et surtout celles d’entre elles qui ont tendance à devenir rares, et pour ne pas dire qui sont en train de disparaître totalement.

Retarder la disparition de certaines espèces d’animaux

Depuis un certain nombre d’années, on a commencé à connaître avec précision les différentes espèces d’animaux. Ceci signifie au moins une chose, c’est que ces animaux-là sont suivis avec soin et que l’on est en mesure de les localiser et de les identifier presque avec leurs noms propres. Sans oublier que l’on suit avec intérêt chacune de leurs nouvelles procréations et on accorde un intérêt accru à leurs nouveaux-nés qui promettent de perpétuer l’espèce pour l’avenir. Dans les actualités concernant la nature et l’environnement des informations, la naissance d’un bébé panda prend une place aussi importante que l’élection d’un nouveau président dans un pays.

Amour des animaux et respect de l’écosystème

C’est peut-être davantage pour l’équilibre de la vie sur terre que pour l’amour des animaux en tant que tel que les scientifiques travaillent avec acharnement pour le maintien en vie de certaines espèces qui ont tendance à se raréfier. Cela ne concerne pas uniquement la faune terrestre ou marine mais aussi la flore sous toutes ses formes puisqu’il s’agit d’un système qui se complète. Et les nouvelles que l’on apprend quotidiennement par les médias n’ont rien de rassurant à propos du réchauffement de la planète et de la pollution qui menace la vie sous toutes ses formes.